Wednesday, September 19, 2012

La Meilleure Blague Française par une Américaine


Je suis une Américaine qui vit à Paris. Je suis entre le français niveau 1 ( français élémentaire) et français niveau 2 (français intermédiaire), la différence étant que j'ai étudié l'histoire de la langue française, que je peux  conjuguer au présent, et que je peux parler du temps qu'il fait, mais je n'ai pas une finesse ou une maîtrise suffisante pour intégrer ces éléments  d'une manière qui ne semble pas scriptée. 

Ce que je remarque ce sont des jeux de mots qui relient l'anglais et le français et les plaisanteries qui mettent en évidence les différences stéréotypiques entre les deux cultures. 

Le première chose que les Américains remarquent c'est que les Français ne sourient pas. La conclusion naturelle est que les Français n'ont pas le sens de l'humour, mais c'est une erreur. Les français ont un superbe sens de l'humour, mais il est sec comme du pain dur et il est difficile à avaler. Le remède pour le pain sec est d'en faire des croutons ou de le faire griller, que l'on peut tartiner d'un savoureux fromage ou pâté, ce qui le rend plus acceptable. 

Mon point est le suivant: regardez plus loin. Juger le sens de l'humour d'une culture  (ou son absence) sur la base du sens de l'humour d'une autre culture (ou son absence) est une erreur. Il est important d'analyser plus en profondeur afin de comprendre les influences culturelles et les attaches nostalgiques afin de comprendre l'humour dans une langue étrangère. Une blague ne peut pas être simplement traduite, mot-à-mot comme du vocabulaire de base. Comme dans toutes les langues, ils sont profondément liés à l'histoire d'une culture, à l'identité nationale, ses craintes, ses aspirations et la nostalgie des bons moments. 

Nous apprenons beaucoup les uns des autres si nous prenons le temps de comprendre ce qui fait rire les autres. Que nous explorions ce qui fait rire les gens dans notre langue maternelle ou ce qui fait rire les gens d'autres pays, la chose importante est la suivante: nous rions tous dans la même langue.

Je considère que ce serait un grand bond en avant pour l'humour mondial si plus de  comédiens multi-culturels expliquaient les nuances derrière les blagues multi-culturelles qu'ils racontent afin que nous puissions évoluer d'un état où nous rions de nos différences à un état où nous rions ensemble, en sachant que nous sommes tous marqués par notre héritage culturel. Plus nous sommes reliés par l'Internet et les déplacements à l'étranger, plus nous comprenons que l'humour se développe de la même façon, en dépit de la culture dans laquelle nous sommes nés.

Plus de détails sur ce sujet quand mon français s'améliore ....





ENGLISH TRANSLATION 
(i.e., What I meant to say)


I am an American living in Paris. I am between French 1 (basic French) and French 2 (intermediate French), the difference being that I know the history of the French language, can conjugate in the present tense, and can talk about the weather, but I lack the finesse or fluency to bring these elements together in a way that does not seem scripted. 
What I do notice are word puns that connect English and French and jokes that highlight the stereotypical differences between the French and American cultures. 
The first thing that Americans comment about is how the French people do not smile. The natural conclusion here is that French people do not have a sense of humor, but this is wrong. The French have a marvelous sense of humor, only it is as dry as day old bread so it's difficult to swallow.
The remedy for old bread is to turn it into bread crumbs or toast it, upon which you can spread a tasty cheese or pate to make it more palatable.
The point being this: look deeper. Judging a culture's sense of humor or lack thereof based off of another culture's sense of humor (or lack thereof) is a fallacy. It is important to look deeper in order to understand the cultural influences and nostalgic underpinnings in order to understand humor in a foreign language. Jokes cannot simply be translated, word-for-word like basic vocabulary. Like all languages, they are deeply tied to a culture's history, national identity, fears, aspirations, and nostalgia for good times.  
We learn a lot about each other by taking the time to understand what makes other people laugh. Whether we're exploring what makes people laugh in our native tongue or what makes people from other countries laugh, the one thing that stands out is this: we all laugh in the same language. 
I would consider it a great leap forward for global humor if more multi-cultural comedians explained the nuances behind the multicultural jokes they tell so that we can evolve from a state of laughing at our differences to laughing together, knowing that we're all shaped by our cultural influences. The more we are connected by the Internet and global travel, the more we will come to learn that humor develops along the same lines, despite the culture into which we're born. 
More on this subject as my French improves....
Post a Comment